Fête de la Victoire - 8 mai 2007

Message du ministre
La date du 8 mai 1945 que l'on commémore aujourd'hui marque la fin d'une immense tragédie humaine.
Devant nos monuments, la France rend un vibrant hommage à toutes les victimes emportées par cette tragédie et qui n'ont pu vivre ce jour de liberté. Elle exprime sa gratitude à ceux et celles qui, chacun à sa manière, ont dit "non" à l'ennemi. Elle renouvelle sa reconnaissance à tous ces soldats venus d'au-delà des mers pour sauver la Liberté.
Les conflits naissent souvent de l'ignorance de l'Autre. Du repli sur soi naît la tentation de développer sa propre vérité puis de la rendre peu à peu hégémonique. Le nazisme a créé une réalité que l'on sait : la domination de la force et de la peur, l'enrôlement et le travail forcés, les camps de concentration et d'extermination ... Une réalité qui s'est écroulée au milieu des ruines, dans le fracas des armes.
Souvenons-nous, en ce cinquantième anniversaire de la signature du Traité de Rome, que la philosophie de ce texte, portée par les "Pères de l'Europe", a donné naissance au "Marché commun", ancêtre de notre Union européenne et au rapprochement des pays et des hommes.
Il est important de rappeler , en ce jour, que les grands pays européens ne se font plus la guerre depuis 62 ans, durée presque unique dans l'Histoire de ce continent, et que cette paix aurait été inimaginable sans ce nouveau contexte.
Rappelons-nous également cette idée qui dictait la conduite de ce symbole de la Résistance que fut Jean Moulin : Chercher ce qui vous unit plutôt que ce qui vous divise.
Nous pensons à tous les combattants de ces sombres années qui, ainsi unis par un même idéal, nous ont permis d'être au rendez-vous de la Victoire.
Il importe que dans un monde globalisé, incertain, inquiétant, cette Europe, née d'un conflit mondial, soit sauvegardée, renforcée pour continuer à assurer cette paix que nous devons à nos enfants en mémoire de tous ceux qui sont morts pour elle. Restons vigilants.
A Parfouru
Mr le Maire, André Bisson, donne lecture du message du Ministre
 
Le verre de l'amitié a permis de se retrouver dans la joie