Parfouru en péril ?

    Les résultats du recensement de 1968 sont publiés. Même attendus et connus, ils sont consternants : 104 habitants. Au 19 ème siècle, Parfouru s'était développé et avait vu sa population croître de 157 à plus de 200 habitants, culminant à 210 en 1866 sous le Second Empire. Comme partout l'exode démographique lié à l'industrialisation avait fait fondre l'effectif, le plancher étant atteint en 1911 avec 134 habitants.
   Mais l'hémorragie allait continuer ! 115 habitants en 1921, 118 en 1946, et puis ce nouveau et bien triste record : 104 habitants en 1968.

   C'est ainsi que ce 22 août 1968...

Recensement de 1968 : Alerte
Parfouru se meurt Recensements à Parfouru Recensements en graphique Démographie avant 1806

Parfouru se meurt

   La situation est grave, alarmante même, la population du village vieillit, Parfouru se meurt. Seul l'apport d'une population nouvelle peut sauver la situation. Il y a urgence...En quelques jours les membres du Bureau d'aide sociale et ceux du Conseil municipal sont réunis et les décisions consignées sur les registres de délibérations.
   Le 22 août Monsieur Lemonnier, le maire de l'époque, convoque le B.A.S., Bureau d'aide sociale de Parfouru sur Odon :
"Le maire présente aux membres du Conseil municipal de Parfouru sur Odon, l'avant-projet du lotissement du Bois des Ecoles établi par Mr Jacques Vincent architecte à Fontaine Etoupefour.
Le C.M. approuve cet avant-projet et charge le maire de faire continuer l'étude avant de prendre une décision définitive.
   Il sera en conséquence procédé à une étude géologique succinte du terrain ainsi qu'à une étude sur la viabilité du lotissement."

   Le 26 août, quatre jours plus tard, Monsieur Lemonnier convoque le Conseil municipal et fait adopter la même délibération. Le 13 septembre 1968, le C.M. émet un avis favorable au projet d'échange de terrains entre le B.A.S. de Parfouru et la Caisse des écoles en vue de la création d'un lotissement./

   Ainsi va naître le Lotissement du Haut-Laurent...Cette même année 1968, sous l'initiative du Sivom du Moyen Odon voient le jour simultanément les projets des lotissements d'Epinay sur Odon et de Longvillers.

Recensements Bas Parfouru
Moulin et Costils
Château-Ruaudet Village Parfouru Montaville
Village de la route
Eglise/jonchères
Haut-Laurent
Totaux
1968 20 personnes
8 ménages
41 personnes
17 ménages
24 personnes
10 ménages
19 personnes
7 ménages
104 personnes
42 ménages
1975 20 personnes
8 ménages
30 personnes
8 ménages
36 personnes
14 ménages
45 personnes
18 ménages
131 personnes
48 ménages

   Entre ces deux recensements notons la stabilité du Bas-Parfouru : 20 personnes, et de l'ensemble Village-Montaville (découpé diféremment en ces deux occasions) : 65 et 66 personnes.
   Cependant la population recensée sur le VC1, de l'église au nouveau lotissement, croît de 19 à 45 habitants. Le recensement de 1975 enregistre donc avec 131 habitants l'arrivée d'une population nouvelle et jeune.
   Celui de 1982 confirmera les espoirs : avec 150 habitants, Parfouru retrouvera sa population de 1906!
   Mais les jeunes quittent le village et les recensements faits à partir de 1990 témoignent d'une nouvelle stagnation et celui de 1999 d'une nouvelle chute : 138 habitants ; c'est encore le chiffre officiel aujourd'hui. Le nouveau lotissement (8 parcelles prévues) qui sera situé à hauteur de Montaville apportera une nouvelle jeunesse à Parfouru !
 
Haut de page



Les recensements à Parfouru (An XII à 1999)
1806 : 178
1836 : 157
1841 : 177
1846 : 190
1851 : 187
1856 : 177
1861 : 201
1866 : 210
1872 : 203
1876 : 188
1881 : 182
1886 : 188
1891 : 177
1896 : 178
1901 : 170
1906 : 150
1911 : 132
1916 : Guerre, pas de recensement
1921 : 115
1926 : 123
1931 : 144
1936 : 122
1941 : Guerre, pas de recensement

1946 : 118
1954 : 117
1962 : 138
1968 : 104
1975 : 131
1982 : 150
1990 : 148
1996 : 150
1999 : 138
Haut de page



Evolution de la population de Parfouru : 1806-1999
Haut de page



Avant 1806 : Quelques aspects de la démographie de Parfouru sous l'Ancien Régime

   Etude effectuée sur les 17 et 18 ème siécles, de 1569 à 1790. Sur cette période de 132 années 58 ne sont pas renseignées, pour les 74 années pourvues d'informations on relève :

     - 291 baptêmes, soit 291 naissances car tout enfant était baptisé à cette époque, ce qui correspond à 4 naissances par an en moyenne. (comparaison : 2 naissances par an aujourd'hui sur la dernière décennie).
    - 244 décès dans le même temps, dont 31 décès d'enfants entre 0 et 1 an, ce qui représente un taux de la mortalité infantile de 150 pour mille (de nos jours : 14 pour mille).
     - 66 mariages, près d'un par an.
     - L'espérance de vie ressort à cette époque à 35 ans environ ( 80 de nos jours), les durées de vie s'échelonnant de 1 jour (enfant mort à la naissance) à 92 ans, un record pour cette époque !

     - Anecdote : dans cette même période, un certain Monsieur X retient notre attention : il aura 3 enfants d'un premier lit (1720, 1722, et 1725), puis 4 enfants d'un second lit (1729, 1731, 1732, et 1739), mais encore 9 enfants d'une autre femme : 2 jumeaux en 1730 et des naissances successives en 1737, 1739, 1742, 1743, 1745, 1747, et 1749...ces messieurs semblaient avoir une remarquable santé à cette époque, car cet homme fut le papa de 16 enfants en 29 ans. 7 de ces enfants disparaîtront prématurément, c'est à dire avant d'avoir atteint l'âge de 16 ans.

Haut de page

Sources : Recensements INSEE. Registre de délibérations du CM et du BAS de Parfouru sur Odon
              Registres paroissiaux - Archives départementales
J-F Sehier / M. Lucas