... Moi, maire de Parfouru, je jure ...

"Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi, de maintenir la constitution du Royaume et de mourir en la défendant ".
De 1790 à 2006, de Jean-François Morand, 1er maire de Parfouru en l'an I de la République à André Bisson, maire sous la Vème République, 14 maires de Parfouru se sont succédés.

Mais à qui donc ont-ils prêté serment et quelle a été la teneur de leur engagement ?


Avant 1789 sous l'Ancien Régime (la Royauté) la fonction de maire n'existait pas.
Nos maires à travers les grands régimes politiques en France depuis la Révolution
1789-1792 La Monarchie constitutionnelle :
1792-1799 La Première République :
1799-1804 Le Consulat :
1804-1815 Le Premier Empire :
1815-1848 La Restauration :
1848-1852 La Seconde République :
1852-1870 Le Second Empire :
1870-1940 La IIIème République :
1945-1962 La IVème République :
1958- ...     La Vème République :
Louis XVI gouverne avec des députés et une constitution
Après la destitution du roi Louis XVI
Le Général Bonaparte s'empare du pouvoir
Bonaparte est couronné empereur sous le nom de Napoléon Ier
Retour de la royauté avec Louis XVIII, frère de Louis XVI
Présidence de Louis Napoléon Bonaparte
Coup d'Etat : Louis Bonaparte devient Napoléon III
Démission de Napoléon III après la défaite contre la Prusse
Après la Libération en 1945
A l'initiative du Général de Gaulle

Le saviez-vous ?
Le premier maire de Parfouru, Jean-François Morand, était aussi curé de la paroisse !... Le procès-verbal de la       réunion du conseil du 21 février 1813 fait état d'un document qui mentionne : " J-F Morand qui fut curé de       paroisse     dans les années 1790, 91 et 92, et maire en même temps ". Il signait le curé maire.
Il faut attendre 1959 pour trouver une femme au conseil municipal : Germaine Bruder.
En 1978 Jane Guérin est la première femme à accéder à la fonction de maire.
En 2001 pour la première fois les femmes ont été majoritaires au sein du Conseil : elles étaient 6 à exercer cette       fonction.
  Le plus court mandat a été celui de Pierre Périer de Féral élu en 1977 et appelé à d'autres fonctions en 1978.
Henri Lemonnier et André Juchem ont été élus maire dès leur premier mandat, sans avoir été conseillers       municipaux dans un précédent conseil.
André Bisson, actuel maire, est donc le 14ème maire de Parfouru.
Les plus longs mandats ont été accomplis par Bellissent Armand : 46 ans, Bellissent Pierre : 38 ans, Louis      Caillot : 24 ans, Abaquesné Théodule : 18 ans, Pierre Amey : 16 ans.

  Ces maires de Parfouru sur Odon ont prêté serment ... :
2 novembre 1792 : serment prêté par Michel Baudel nommé procureur de la commune en cette circonstance.

Jean-François Morand a été maire de 1790 à 1792 pendant la Monarchie constitutionnelle.

Louis Caillot de 1792 à 1816.
 

A été maire sous la Monarchie Constitutionnelle, la 1ère République, le Consulat, le 1er Empire, la 1ère      Restauration, les Cents jours, la Seconde Restauration.

Il a juré fidélité :

Au Roi et à la Constitution le 2 novembre 1792 : " Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi, de maintenir la     constitution du Royaume et de mourir en la défendant ". Ce serment a aussi été prêté par les 2 officiers et     par le greffier.
A la 1ère République le 1er janvier 1793, an I de la République, il promet de nouveau de donner sa vie : Je jure     d'être fidèle à la loi, de maintenir de tout mon pouvoir la liberté, l'égalité et la république, de mourir à     mon poste en la défendant ". ... Heureusement Louis Caillot ne mourra pas à son poste et il  prêtera encore     serment ...
A l'empereur Napoléon Bonaparte : le 23 janvier 1813. Il réitère le serment prescrit et dit en présence de     l'assemblée : " Je jure fidélité aux constitutions de l'empire et fidélité à l'empereur ". Il reçoit ensuite le     même serment de son adjoint.


Michel Dubosq de 1816 à 1820.
 
A été maire sous la Restauration (Louis XVIII).
Au retour du roi Louis XVIII, il a récité le serment voulu par l'arrêté précité du 12 mai 1816, comme tous les      membres présents qui étaient au nombre de 9 : " Nous jurons fidélité au roi, obéissance à la Charte     Constitutionnelle et aux lois du Royaume ".

Pierre François Bellissent de 1820 à 1858.
 

A été maire sous la Restauration (Louis XVIII puis CharlesX), sous la Monarchie de juillet (Louis Philippe), sous     la seconde République, puis sous le second Empire (Napoléon III).

Il a juré fidélité :

Au roi Louis XVIII (Restauration) le 2 novembre 1820 : " Je jure d'être fidèle au roi ". Ce serment a aussi été      prêté par tous les membres du conseil.
Au roi Charles X (Restauration) le 15 janvier 1825, comme son adjoint François Baudel. Réélu en 1820, il prête      de nouveau serment : " Je jure fidélité au roi ".
Réélu en 1831, il prête de nouveau serment, comme tous les électeurs, au roi Louis-Philippe (Monarchie de      juillet) : " Je jure fidélité au roi des Français, obéissance à la Charte constitutionnelle et aux lois du      Royaume ". Il a prêté le même serment en 1834,1837,1840, 1843,1846 et 1848.
Le 14 mai 1852, debout et la main droite levée il prête serment à haute voix au président de la seconde      République : " Je jure obéissance à la constitution et fidélité au président ". Tous les membres du      conseil     récitent ensuite le même serment.
Cette même année, le 24 octobre 1852 ce maire prête le même serment au Prince président Louis Napoléon     Bonaparte, imité par l'adjoint. Tous les membres du conseil municipal y sont conviés, et debout, la main droite     levée, prêtent le même serment dans l'ordre du nombre de voix obtenues par chacun d'eux.
A l'empereur Napoléon III. Le 5 décembre, il réunit le conseil pour crier : " Vive l'empereur des Français !     Vive Napoléon III ! ". Réélu une dernière fois en 1852, debout et la main droite levée, il prononce à haute voix     la phrase suivante : " Je jure obéissance à la constitution et fidélité à l'empereur ". Son adjoint Gilles    Caillot    prête ensuite serment dans les mêmes termes.


Amey Pierre André 1858 à 1874.
 

A été maire sous le Second Empire et sous la III ème République.

Il a juré fidélité à l'empereur seulement :

Le 1er août 1858, le président a donné lecture de l'arrêté de Mr le Préfet en date du 23 juillet dernier qui nomme     Mr Amey Pierre André aux fonctions de maire et l'invite à prêter le serment exigé par l'article 16 du Senatus     consulte du 23 décembre 1952. Mr Amey, debout, la main droite levée, a prononcé à haute voix la formule     suivante : " Je jure obéissance à la Constitution et fidélité à l'empereur ".
Il n'aura prêté serment qu'à l'empereur Napoléon III, mais à quatre reprises : 1858, 1860, 1865 et 1870.
    Il sera le dernier maire à prêter serment. Cette disposition disparaît avec l'avènement de la IIIème République le     4 septembre 1870.


Ces maires ne prêteront plus serment :
 les maires élus de 1874 à 1947
    Théodule Abaquesné, maire de 1874 à 1892
Armand Bellissent,
maire de 1892 à 1938
Jeanne Fernand, maire de 1938 à 1947
 de même que les maires d'après guerre

Pas de photo disponible
Marcel Gaillard 1947-1953
Meunier et agriculteur.
Conseiller municipal de 1935 à 1947.
Maire de 1947 à 1953.
Premier adjoint de 1956 à
1977.
Henri Lemonnier 1953-1977
Elu maire en 1953.
Réélu en 1965 et en 1971.
Pierre Périer de Féral 1977-1978
Sous-préfet et diplomate.
Maire de 1977 à 1978.
Nommé à Berlin-Est, il devra quitter
sa fonction en 1978.

Jane Guérin 1978-1989
Enseignante retraitée.
Elue conseillère municipale en 1977,
elle remplace Pierre Périer de Féral en 1978
et sera réélue en 1983.
André Juchem 1989-2001
Ingénieur.
Elu en 1989 et réélu en 1995.
André Bisson 2001-2008
Enseignant retraité.
Conseiller municipal de 1977 à 1989.
1er adjoint de 1989 à 2001.
Maire depuis 2001 (réélu en 2008).
J-F Sehier / M. Lucas